Présentation de nos études

Assez rapidement après la publication de nos premières lettres babéliennes, plusieurs voix se sont élevées parmi notre équipe en faveur de la diffusion non seulement de documents originaux, mais aussi d’études, rédigées par nos historiens à la destination du large public qu’entend toucher notre projet.

La volonté d’échapper au cadre universitaire étant un des fondements de notre équipe, l’opposition à ce nouveau type de publication fut d’abord majoritaire mais, pour des raisons diverses, la majeure partie de notre équipe a fini par être acquise à l’idée d’un élargissement de notre spectre.

Nous nous sommes donc mis d’accord sur la publication, en sus de documents issus de Babel, de versions remaniées d’articles scientifiques publiés par nos membres dans les revues d’histoire babélienne – Annales babéliennes¸ Bulletin de la société internationale d’études babéliennes, Hérodote babélien, Revue d’historie pangéenne, etc. L’objectif est de fournir à nos lecteurs de courts éclairages savants sur Babel, avec pour but secondaire de les introduire à la diversité des écoles historiques qui s’attachent à l’étude de la Ville universelle.

Ces textes universitaires seront, bien entendu, assez lourdement remaniés : raccourcis, mais surtout débarrassés d’une grande part de leurs discussions documentaires, méthodologiques et théoriques, ainsi que de la quasi-totalité de leurs notes de bas de page – nous nous contenterons notamment de citer les sources uniquement lorsqu’il s’agit de documents que nos lecteurs peuvent consulter via notre projet.

Tout comme pour nos documents babéliens – en l’espèce et pour l’instant, nos lettres babéliennes –, il est fort possible et même probable que nombre de mécanismes, de situations, d’épisodes rappellent à nos lecteurs des éléments de notre histoire récente, voire de notre actualité. Nous le répétons ici : notre projet est justement né du constat que Babel peut, davantage peut-être que toute autre civilisation passée, nous aider à comprendre notre monde – nous en sommes mêmes venus, entre nous, à plaisanter de ce que Babel n’aurait jamais existé, et ne serait que le fruit de notre imagination, sécrété afin de mettre au jour les grandes tendances de notre temps, par-delà le voile diffus qu’interposent entre lui et nous le brouillard des évènements, la présence persistante d’héritages divergents, ainsi que l’éternel aveuglement de l’homme à ce qui se déroule précisément sous son nez.

Si ces études ne permettront pas une même sympathie avec ces êtres disparus il y a des milliers de milliers d’années que les lettres écrites de leur main, elles donneront cependant – du moins nous l’espérons – une vision à la fois plus globale et mieux articulée, assortie de grilles de lectures que nous essaierons de varier ; ainsi s’agit-il de donner à nos lecteurs une idée plus structurée mais toujours plurielle de la civilisation babélienne.

Enfin, nous tâcherons, autant que faire se peut, de diffuser en priorité des études dont au moins un de nos documents publiés a servi de source, et, symétriquement, de privilégier à l’avenir la publication de documents cités dans nos études ; les uns renvoyant aux autres, il sera ainsi possible à nos lecteurs, une fois nos archives étoffées, de naviguer entre une étude et ses différentes sources, ou peut-être entre certaines sources particulièrement riches et les différentes interprétations qu’en font plusieurs études.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s